HISTOIRE NATIONAL GEOGRAPHIC

HISTOIRE NATIONAL GEOGRAPHIC N°1
Couverture Histoire National Geographic N°1

Surfant sur le regain d’intérêt pour la thématique histoire, (Secrets d’Histoire sur France 2, Des Racines et des ailes et L’ombre d’un doute sur France 3, La marche de l’Histoire sur France Inter, Au cœur de l’Histoire sur Europe 1…) c’est au tour de l’emblématique marque du savoir, de la découverte et de la connaissance d’apporter sa pierre à l’édifice. Fidèle aux valeurs fondatrices de la National Geographic Society qui fête ses 125 ans cette année, Histoire National Geographic transporte chaque mois ses lecteurs dans un périple à travers les époques, sur les traces des grandes civilisations, pour découvrir les épisodes marquants de l’histoire de l’humanité.

 

A la fois didactique, rigoureux et accessible, fidèle aux valeurs de sérieux de la marque, Histoire National Geographic, entend conjuguer plaisir de lire et transmission de connaissances auprès d’un large public, avec des signatures d’historiens renommés et un comité scientifique français, des dossiers vivants étayés par une iconographie très riche (frises chronologiques, cartes, schémas des forces et des alliances…) un intérêt pour toutes les époques, de l’Antiquité aux temps modernes.

 

 

Un nouveau magazine, une autre façon de découvrir l'histoire

 

Racontée par Histoire National Geographic, l'histoire reprend vie : scènes de la vie quotidienne, portraits

de personnages illustres ou anonymes, épopées passionnantes des archéologues avec analyses et décryptages. Des historiens experts nous guident à travers l'exploration des sites historiques, des œuvres, des objets, qui par leurs témoignages ont contribués à construire la connaissance scientifique. 

 

Le titre existe déjà en Espagne, en Italie et au Portugal.

 

Article de Julien Théry
Article de Julien Théry
Dignitaire Templier du Roussillon
Dignitaire Templier du Roussillon

Et pour ce premier numéro d'Histoire National Geographic, un dossier est consacré aux Templiers.

 

Julien THÉRY - Professeur d'histoire médiévale à l'Université de Montpellier - nous propose un texte de facture classique, mais toujours avec le même sens de la rigueur et accessible au grand public.

 

Cependant, une petite erreur s'est glissée sur la frise chronologique datant

le concile de Troyes en 1128. Bien entendu, chacun sait que cette date est erronée et qu'il s'agit de 1129.

 

A découvrir dans ce dossier Histoire National Geographic :

 

- Frise Chronologique : Deux siècles de lutte en Terre Sainte.

 

- Histoire de la création d’un ordre religieux-guerrier.

 

- Au sein d’un même ordre trois catégories hiérarchiques.

  

- Les vœux des templiers : obéissance, pauvreté, chasteté.

 

- La défaite écrasante de Hattin.


Les Templiers, la foi et l’épée

 

La première croisade a été couronnée de succès : elle parvint en 1099, à la prise de Jérusalem.

Hugues de Payns, noble champenois, abandonne ses terres et sa famille pour rejoindre la confrérie des chevaliers du Saint Sépulcre ; leur mission : protéger les chrétiens venus en pèlerinage, et défendre les terres conquises. Investis du caractère sacré de leur mission, les chevaliers souhaitent obtenir un statut religieux. Ce à l’encontre de la règle monastique, qui stipule la réclusion et interdit toute effusion de sang.

 

Naissance d’un ordre à la fois guerrier et religieux.

Au concile de Troyes en 1129, l’ordre des Templiers voit le jour, associant le statut religieux et le guerrier, légitimant ainsi le principe de la guerre Sainte, et le droit de tuer au nom du Christ. La nouvelle règle ne fait pas l’unanimité au sein de l’Eglise.

 

Tous les Templiers sont reconnaissables par leur emblème, la croix rouge qu’ils portent sur la poitrine. Mais l’ordre est divisé en trois catégories, en fonction des origines : les chevaliers templiers issus de la noblesse, les frères sergents, combattants de moindre dignité, et enfin les frères chapelains, habilités à dire la messe mais non à combattre. L’ordre devient très populaire car il concilie les deux grands idéaux des hommes du Moyen-Âge : L’aventure chevaleresque et l’engagement total dans une vie de pureté au service de Dieu. L’écho des exploits héroïques leur assure une grande popularité et fait naître des vocations parmi la noblesse.

Partager cette information :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    THOUVENIN (mardi, 26 mars 2013 10:04)

    Et il y aura chaque mois des épisodes de l'histoire à découvrir ou redécouvrir. Antiquité, Moyen Age, époque moderne. Votre avis nous intéresse : donnez-nous votre avis sur cet article. Merci !