Une Œuvre, une Histoire : Gourde de pèlerin

Gourde de pélerin
Gourde de pélerin

Titre / dénomination : Gourde de pèlerin

Lieu de production : Syrie ou Égypte

Lieu de découverte : Jordanie, probablement Umm al-Basatin

Date / période : XIIIe – XIVe siècle 

Matériaux et techniques : Céramique ; décor moulé, parfois incisé

Dimensions : 17,5 x 15,5 cm ; D.(ouverture) : 4,2 cm

Ville de conservation : Amman

Lieu de conservation : Musée national d'archéologie de Jordanie

Numéro d'inventaire : J 98

 

 Les gourdes en céramique, propices à garder l’eau fraîche, munies d’anses facilitant leur transport, sont fréquentes sur les lieux de fouilles.

 

Le récipient est fabriqué en réunissant plusieurs éléments. Les deux faces, qui ne sont pas toujours semblables, étaient préalablement moulées, puis assemblées l’une à l’autre par un large ruban qui pour être fixé à la barbotine, nécessitait d’enlever la partie centrale de l’une des faces. Les anses modelées et le col, souvent tournés, étaient ensuite rajoutés. Le décor sur ces gourdes est la plupart du temps géométrico-floral, mais il fait aussi parfois appel à l’épigraphie, et même dans certains cas à des blasons et à des animaux.

Gourde de pélerin
Gourde de pélerin

 

 

 

La plupart de ces gourdes datent des époques ayyubide et mamelouk et il est possible de discerner une évolution dans la forme, celles de l’époque mamelouk ayant des rubans latéraux beaucoup plus larges et des faces souvent très bombées.

 

Cette gourde n’est pas antérieure à l’époque ayyubide ; il est même possible qu’elle soit d’époque mamelouk.

Partager cet article :

Écrire commentaire

Commentaires : 0