Accord entre l'Ordre du Temple et le comte de Champagne

Parchemin, 500 x 440mm (repli : 10 mm) ; scellé de deux sceaux de cire verte sur rubans de soie rouges. Arch. nat, J 198b, n° 100. Temple de Paris
Parchemin, 500 x 440mm (repli : 10 mm) ; scellé de deux sceaux de cire verte sur rubans de soie rouges. Arch. nat, J 198b, n° 100.

Renaud de Vichier, maître de l'ordre du Temple, fait part de l'accord intervenu entre les Templiers d'une part, Marguerite de Bourbon, reine de Navarre et régente du comté de Champagne, Thibaud V, son fils et Isabelle de France, sa belle-fille, d'autre part, à la suite du différend existant entre eux sur les biens possédés par l'Ordre dans le comté de Champagne (juillet 1255).

 

Ce document constitue la dernière partie de l'accord intervenu entre l'ordre du Temple et le comte de Champagne dans la querelle qui était née entre eux depuis que Thibaud IV avait voulu, en 1228, soumettre les templiers au paiement de la main morte sur l'ensemble de ses fiefs. Le règlement définitif de l'affaire, négocié deux ans après la mort du Chansonnier et pendant la minorité de Thibaud V, permet aux templiers de conserver leurs biens sans qu'il leur soit désormais possible d'acquérir de nouveaux fiefs au détriment du comte.

 

L'acte, en français, est délivré par Renaud de Vichier (1250-1256), à la fois grand maître de l'Ordre et visiteur cismarin. Il est scellé de la boule du visiteur et du sceau du grand maître, à charge pour le comte Thibaud V de confirmer cet accord "dedanz l'an que il aura pleinement l'aministraction dou devant dit conté de Champaingne et de Brie […], en ceste meisme forme, seelées de son seel".

Partager le document :

Écrire commentaire

Commentaires : 0