MARCO POLO, le garçon qui vit ses rêves - Tome 1

Marco Polo, le garçon qui vit ses rêves - Tome 1. Temple de Paris
Marco Polo, le garçon qui vit ses rêves - Tome 1

Qui ne connaît pas le nom de Marco Polo ? Il est célèbre sur tous les continents et des centaines de compagnies, d'hôtels ou de rues portent son nom. Son Livre de merveilles est le premier récit de voyage à avoir déclenché autant de passion, suscité autant d'envie, en donnant un souffle nouveau à la notion de voyage. Colomb en emporta même un exemplaire lors de sa première traversée de l'Atlantique. Parler de voyages, de voyageurs, c'est souvent évoquer le nom de Polo considéré comme le plus grand d'entre tous.

 

Pourtant, qu'a fait vraiment Marco Polo ? A cette question, la réponse paraît simple. Il est le premier voyageur occidental à s'être rendu en Chine ! Une assertion pourtant on ne peut plus fausse.

 

Son propre père, avec son oncle s'était déjà rendu à la cours du Grand Khan, et en était revenu. D'autres marchands ou émissaires l'avaient peut-être déjà fait avant eux, sur une Route de la Soie encore très active. Il n'a pas non plus écrit son fameux livre, puisqu'il l'a dicté à Rustichello de Pise qui a forcément ajouté sa patte d'auteur. Un livre qui suscita d'ailleurs la controverse dès sa parution. Le récit était par trop extraordinaire, trop riche en péripéties pour qu'elles aient été vécues. Voilà qui ressemblait  plus à un beau livre d'aventures imaginées qu'au crédible récit d'un voyageur. Ainsi, le fameux Polo ne serait qu'un affabulateur, l'inventeur merveilleux d'un périple jamais réalisé. Une controverse loin d'être terminée aujourd'hui. Experts, historiens et voyageurs, s'affrontent sur le champ de la science, à coups d'archives et de réalité géographique, pour déterminer si oui ou non Polo a réellement effectué son voyage. Tout prouve qu'il a menti pour certains, tout démontre qu'il a dit la vérité pour d'autres…

Quelle est donc la vérité sur cet homme qui se défendait en disant "je n'ai pas dit la moitié des merveilles que j'ai pu observer" ? A-t-il donc sa place dans explora, consacré aux explorateurs, ou devrait-il figurer dans une collection d'histoire-fiction ?

Sans pouvoir plus qu'un autre en apporter de preuve, et ayant longtemps été dans le clan des sceptiques, je pense aujourd'hui que Polo mérite bien sa place aux côtés des grands explorateurs de notre monde. L'extraordinaire n'est pas rare dans l'histoire de l'exploration, et si le voyage était périlleux, il était tout à fait possible. Parti adolescent et marchand, ses talents d'observateur et sa curiosité l'on fait explorateur. Et s'il ne l'avait pas fait ? Finalement qu'importe. Son récit a été la source d'inspiration pour des dizaines d'expéditions après lui. Même aujourd'hui, il est fréquent de partir "sur les traces de Polo"… Une manière de nous rappeler que l'exploration part souvent d'abord de cela : de l'imaginaire que nous nous forgeons et de notre envie d'aller le vérifier.

 

Christian Clot

de la Société des Explorateurs Français

Marco Polo, le garçon qui vit ses rêves - Tome 1

 

Début du voyage de Marco Polo vers l'empire mongol du gran Khan. Une BD historique remarquablement illustrée, qui part de Venise pour nous emmener aux confins de la Chine actuelle.

 

L'histoire : Le jeune Marco Polo vit une existence libre et indépendante dans la Venise de ce milieu du XIIIème siècle. D'un contact aisé avec les marins du port, les marchands, les autorités, il est élevé par sa grand-mère depuis que son père est parti pour un voyage en orient. Le Padre Alabionda fait partie de ces précepteurs qui ont compris la grande intelligence du jeune homme. Ce dernier lui fait cadeau d'une nouvelle traduction du Roman d'Alexandre, formidablement évocateur pour Marco Polo, qui rêve de voyages à travers le monde.

 

Lorsqu'un matin de 1269, Niccolo Polo débarque d'un navire et se dirige vers la maison familiale, il ne reconnait pas son fils qui se tient devant la porte. Les retrouvailles imprévues sont l'occasion pour Niccolo et son frère Maffeo d'expliquer qu'ils sont revenus avec un engagement de Kubilaï Khan, le grand empereur mongol, de les recevoir à nouveau. Le grand Khan, souverain le plus puissant du monde, attend avec curiosité de voir revenir les voyageurs vénétiens avec des émissaires de l'Eglise catholique, pour comprendre comment cette croyance puissante aux limites de son empire pourrait aider son peuple à s'unir davantage.

 

Marco, son père et son oncle vont patienter deux ans dans l'attente de l'élection d'un nouveau pape après la mort de Clément IV, pour finalement se décider à repartir vers l'orient. Débute alors un voyage qui durera plus de 20 ans et verra les Polo traverser les terres les plus emblématiques des puissances en place à l'époque, qu'elles soient catholiques, maures ou mongoles. Un voyage au cours duquel Marco va devenir un homme et une légende vivante...

Voici les 6 premières planches de Marco Polo, le garçon qui vit ses rêves.

L'avis de Mick Léonard pour Planète BD : Soigneusement accompagné d'explications sur son contexte historique, ce voyage de Marco Polo en BD constitue une déclinaison méthodique d'étapes importantes de la très fameuse épopée. Les auteurs Eric Adam et Didier Convard donnent leur vision du déroulement de ces années de découvertes, sous le patronage de Christian Clot, qui précise que les auteurs y ont mis leur patte.

 

Ce dernier, explorateur lui-même et passionné par l'histoire de ses illustres prédécesseurs, explique en fin d'album quels aspects de la vie de Marco Polo sont sujets à polémique, tout en donnant sa vision du sujet. Une mise en contexte intéressante et utile après la lecture de ce premier volume. La qualité principale de ce projet réside dans la découverte visuelle des paysages recomposés par l'italien Fabio Bono, dont certains sont assez impressionnants. Le dessinateur réussit de très jolis plans, n'économisant pas ses efforts pour inclure tous les détails nécessaires dans de superbes décors. Son style n'a rien d'original, mais la qualité de son travail constitue un support de grande valeur pour ce récit historique et épique. Le déroulement méthodique et chronologique du périple ne réserve pas de grandes surprises ni de retournements inattendus, toute sa valeur étant dans la force évocatrice du voyage des aventuriers. Une balade distrayante et instructive, pleine du souffle de la grande aventure, qui conviendra à tous les publics.

Partager :

Écrire commentaire

Commentaires : 0