Quittance de Pierre de La Cloche, de Crépy-en-Valois, pour les frais de garde et de nourriture de huit templiers emprisonnés à Senlis (janvier 1312).

 

En janvier 1312, huit templiers "non réconciliés", qui avaient comparu devant la commission pontificale à Paris en février-mars 1310 pour défendre l'ordre, étaient prisonniers à Senlis ; ayant rejeté les accusations portées contre eux, ils avaient probablement été condamnés à la prison à vie par le concile de la province de Reims.

Quittance de Pierre de La Cloche, de Crépy-en-Valois. Arch. nat. K38, n° 8.
Quittance de Pierre de La Cloche, de Crépy-en-Valois. Arch. nat. K38, n° 8.

Partager ce document :

Écrire commentaire

Commentaires : 0