Guillaume II s'adresse au maître du Temple en France, Amaury de la Roche

Parchemin, rouleau de 525 x 191/178 mm. Arch. nat., J 456, n° 36. Temple de Paris
Parchemin, rouleau de 525 x 191/178 mm. Arch. nat., J 456, n° 36.

Mémoire du patriarche de Jérusalem au maître du Temple en France pour l'alerter sur la situation préoccupante des Etats latins et, notamment, de la ville d'Acre (mars-juillet 1267).

 

Depuis la fondation de l'Ordre par Hugues de Payns, l'histoire du Temple est intimement liée à celle des Etats latins d'Orient, fondés en Terre sainte à l'issue de la première croisade. L'Ordre s'emploie à aider et à protéger les pèlerins vers la Terre sainte et participe activement à la conquête puis à la défense des territoires administrés par les Latins.

 

Adressé à frère Amaury de la Roche, maître du Temple en France,

ce mémoire est rédigé par Guillaume II, élu patriarche de Jérusalem en 1262. Depuis la perte de la Ville sainte en 1187, le patriarche réside à Acre, ce qui explique son empressement à défendre la ville. Le besoin le plus pressant est celui d'argent, pour des soldes ou des remboursements. Des galées seraient les bienvenues, ainsi que le versement des dîmes des églises de Chypre et la restauration du château de Jaffa.

 

Le document se présente sous la forme d'un rouleau, composé de deux pièces de parchemin d'inégale largeur, cousues ensemble. Il détaille les demandes du patriarche en douze articles : le laconisme et la brièveté du dernier, qui appelle instamment à une nouvelle croisade, semblent être l'illustration de l'urgence de la situation.

Partager ce document :

Écrire commentaire

Commentaires : 0