MAQUETTE DE L'ENCLOS DU TEMPLE DE PARIS

Maquette de l'enclos du Temple de Paris © Musée Carnavalet
Maquette de l'enclos du Temple de Paris © Musée Carnavalet

Commandée probablement pour le petit duc d'Angoulême, grand prieur, cette maquette d'une exécution très soignée représente la physionomie de l'enclos du Temple à la veille de la Révolution française. Elle porte les dates de 1783 et 1787 et la mention des "marais nouvellement bâtie" sur l'index explicatif.

 

Le lieu, situé alors en dehors de la ville, entouré d’une enceinte fortifiée et d’un donjon, détruit entre 1808 et 1812, avait été fondé au XIIe siècle par les chevaliers de l’ordre du Temple. Après la dissolution de l’ordre en 1312, il devint la propriété de l’ordre souverain de Saint Jean de Jérusalem, depuis Ordre de Malte.

 

L’enclos formait une véritable ville dans la ville, hors de la juridiction du roi jusqu’à la Révolution. En 1786, il comptait environ 4000 habitants dont les plus illustres comme Jean-Jacques Rousseau,  recevaient l’hospitalité du Grand Prieur. De nombreux édifices laïcs et religieux, et de beaux hôtels aristocratiques s’y côtoyaient ; la rotonde de Pérard de Montreuil (1781), est remplacée en 1864 par le Carreau du Temple.

 

À partir de 1792, le donjon servit de prison à la famille royale, et le petit dauphin Louis XVII y mourut en 1795. À la place de l’enclos se trouve aujourd’hui, entre autres, le square du Temple, l'école supérieure des Arts Appliqués Duperré, le carreau du Temple et la mairie du 3e arrondissement.

Anonyme, 1783-1787, maquette (bois, papier, étoffes, polychromés).

Don du baron de Mesnard, 1908.

Auteur de la notice : Renée Davray-Piekolek.

Paris, musée Carnavalet.

Cette maquette est visible dans la salle 63 / salle Conflans Debray.

Partager cette maquette :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marc Dagand (vendredi, 04 novembre 2016)

    Je suis un inconditionnel du Temple de Paris
    et j'aime partager vos sources et informations.
    Amicalement
    Marc