LA BASILIQUE SAINT-DENIS

Histoire antique & médiévale Hors-Série n° 45 - Décembre 2015
Histoire antique & médiévale Hors-Série n° 45 - Décembre 2015

 

Histoire antique & médiévale

 

Hors-Série n° 45 - Décembre 2015

 

 

 

La basilique est à la fois un magnifique exemple de l’architecture gothique d’Île-de-France et le réceptacle d’une collection unique en Europe de gisants et de tombeaux médiévaux, dont la plupart des tombeaux des rois de France, puisqu’elle fut nécropole royale entre le VIIe et le XIXe siècle. Ce numéro vous invite donc à la découverte de ce joyau de l’art médiéval.

ARTICLES

La basilique Saint-Denis, nécropole royale

Du petit édifice élevé au-dessus de la tombe de saint Denis au IVe siècle jusqu’à son élévation au rang de cathédrale en 1966, la basilique Saint-Denis a connu une histoire riche et mouvementée, en raison de sa proximité avec les dynasties royales de France et de son statut de nécropole royale.

Page : 6-17

Auteur : SANTOS Serge

 

Les vitraux

En 1144, Suger dévoile dans les chapelles rayonnantes du chevet qu’il vient de faire édifier des vitraux exceptionnels : par leur nombre – au moins quatorze, deux dans chacune des chapelles –, par leur coût également : 700 livres d’après Suger, alors que la construction de l’ensemble du chevet aurait coûté 1 400 livres. À la même époque, beaucoup d’édifices religieux n’ont qu’une ou deux verrières. Imprégné par les écrits du Pseudo-Denys l’Aréopagite sur la lumière divine, et inspiré par ses nombreuses visites, à Rome et ailleurs, Suger a accordé aux vitraux une place prépondérante dans son projet.

Page : 18-19

Auteur : GENTIL Maëlle

 

La restauration de la façade occidentale

Dévoilée au mois d’août 2015, la façade restaurée de la basilique illumine désormais de sa blancheur retrouvée la place Jean-Jaurès. Les travaux menés de 2013 à 2015, sous la conduite de Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments historiques, ont rendu le projet initial de Suger plus lisible et revalorisé la restauration de François Debret, effectuée dans la première moitié du XIXe siècle.

Page : 20-21

Auteur : GENTIL Maëlle

 

La façade occidentale de Saint-Denis

Les trois portails de l’abbatiale de Saint-Denis occupent une place privilégiée dans l’histoire de l’art car ils sont réputés constituer le premier grand ensemble de sculptures gothiques. De plus, cet ensemble est exceptionnel par la rigueur de sa composition architecturale et par la nouveauté de son programme iconographique. Saint-Denis inaugure le type même du portail gothique, à voussures figurées et à statues colonnes, qui sera retenu par la majorité des chantiers français à partir de la deuxième moitié du XIIe siècle et aura un grand rayonnement à l’étranger également.

Page : 22-33

Auteur : KASARSKA Iliana

 

La nef de Saint-Denis ou les débuts du gothique rayonnant

Après les travaux de Suger au niveau du massif occidental et du chœur qui signent la naissance de l’architecture gothique, la reconstruction de la nef de la basilique Saint-Denis au XIIIe siècle met en place de nombreuses innovations qui marquent les premiers pas du gothique rayonnant.

Page : 34-41

Auteur : KASARSKA Iliana

 

Les funérailles royales en France aux XIVe-XVe siècles

Instrument de prestige pour la monarchie, de pouvoir pour les moines de Saint-Denis, qui défendent jalousement leurs prérogatives, la cérémonie des funérailles royales devient de plus en plus somptueuse au cours du Moyen Âge et des besoins de légitimation politique. C’est ainsi que ce rituel connaît des innovations au XVe siècle, liées aux crises de succession au cœur de la guerre de Cent Ans.

Page : 42-49

Auteur : GAUDE-FERRAGU Murielle

 

Saint-Denis, « cimetière aux rois »

La basilique renferme le plus prestigieux ensemble de sculptures funéraires du Moyen Âge, dont nous vous présentons quelques exemples parmi les plus remarquables.

Page : 50-59

Prix : 9,80€

Disponible en kiosque

Partager cette publication :

Écrire commentaire

Commentaires : 0