LA DÉCLARATION DE JACQUES DE MOLAY SUR LE BÛCHER

La chronique métrique de Geoffroi de Paris mentionne la prise de parole de Jacques de Molay sur le bûcher le 11 (ou 18) mars 1314. Contemporaine des faits, œuvre d’un clerc à la chancellerie royale qui a vu la scène, elle est de première main.

Dans sa prise de parole Jacques de Molay n’a fait qu’assigner devant Dieu ses persécuteurs, il ne les a pas maudits. Il ne désigne nommément aucun coupable, ni ne fixe aucun délai pour un quelconque trépas.

Aucun témoin direct n’a rapporté de malédiction proférée par Jacques de Molay à l’encontre du pape ou de Philippe le Bel. Attention donc à ne pas confondre avec le roman « Les Rois maudits » de Maurice Druon qui est une œuvre littéraire…

 

DÉCLARATION DE JACQUES DE MOLAY SUR LE BÛCHER - Temple de Paris
DÉCLARATION DE JACQUES DE MOLAY SUR LE BÛCHER

Partager cette publication : 

Écrire commentaire

Commentaires : 0