Notre-Dame - Des Mérovingiens à l'automobile.

Souvenir de l'époque où la crypte archéologique suscitait le débat.

A Paris, la circulation automobile posait déjà de nombreuses questions...

 

L'agrandissement de la crypte archéologique, construite dans l'axe de la cathédrale Notre-Dame de Paris, après la découverte, en 1964, de vestiges du vieux Paris sous le parvis de la cathédrale, est incompatible avec le projet de tunnel routier qui doit passer devant Notre-Dame.

 

Dans la crypte, Michel Fleury, de la Direction Parisienne des Antiquités, évoque l'importance de la découverte des restes les plus anciens de l'histoire de Paris, et défend le projet d'agrandissement de la crypte de la cathédrale Notre-Dame jusqu'à la cathédrale Saint-Etienne.

 

Dans leur bureau, Robert GILLES, directeur de la circulation à Paris, et André HERZOG, directeur de l'aménagement urbain, puis deux autres personnes mettent en avant les difficultés de circulation automobile autour de la cathédrale, d'autant plus qu'il a été décidé de réserver aux piétons la place face à la cathédrale.

 

Logo INA

Une vidéo INA

Emission : La France défigurée. 

Production : Office national de radiodiffusion télévision française.

Partager cet article :

Écrire commentaire

Commentaires : 0