PARIS AU MOYEN ÂGE

Dossiers d'Archéologie n° 371 - Septembre - octobre 2015 - Temple de Paris
Dossiers d'Archéologie n° 371 - Septembre - octobre 2015

Dossiers d'Archéologie n° 371

Septembre - octobre 2015


 

Fleuron des villes d’Europe occidentale, Paris

connaît à la fin du Moyen Âge une démographie

sans comparaison, une économie dynamique et

une activité édilitaire intense. Pour le tout premier numéro de sa nouvelle formule, les Dossiers d’Archéologie partent à la découverte de cette ville hors norme à travers un prisme original : celui du sous-sol des immeubles d’aujourd’hui.

 

Car si quelques vestiges du Paris médiéval sont encore visibles, les caves encore en fonction se comptent par centaines et constituent un patrimoine invisible inestimable pour la connaissance de la ville.

ARTICLES

La plus grande ville de l'Occident médiéval

Entre le XIIe et le XVIe siècle, Paris devient la ville la plus importante de l’Occident. Derrière ses murailles plusieurs fois reconstruites, le paysage urbain est ponctué d’établissements religieux dans un urbanisme qui garde le souvenir de la ville antique. Favorisée par un accès aisé aux ressources, l’intense activité édilitaire s’observe dans quelques monuments encore conservés mais surtout dans les centaines de caves qui ponctuent le sous-sol parisien.

Auteur : Dany Sandron


Un patrimoine invisible et précieux

Dans la lignée du travail de fond mené à compter de 1898 par la commission du Vieux Paris, une équipe constituée récemment rassemble différents acteurs de la recherche et du patrimoine, institutionnels et associatifs, attentifs aux bâtiments parisiens, et aux caves en particulier, afin de tracer des perspectives d’étude d’un patrimoine aussi considérable que dispersé.

Auteur : Dany Sandron


Les caves de Paris. Les espaces fonctionnels d'une ville dynamique

L’étude in situ des caves de Paris ainsi que des documents d’archives permet aujourd’hui d’approcher ses espaces fonctionnels dans la diversité de leur structure et de leur fonction.

Auteur : Dany Sandron - Elisabeth Pillet


Les moines à Paris. Les maisons des abbayes cisterciennes

Soucieux de bénéficier d’un pied-à-terre parisien à proximité du pouvoir, de nombreuses communautés monastiques, cisterciennes en particulier, firent construire à partir du XIIIe siècle des résidences qui servaient également de lieu de conservation de leur production agricole, destinée à être écoulée sur le marché parisien. La plupart de ces maisons se trouvent sur la rive droite, dans le quartier à l’est de l’église Saint-Gervais.

Auteur : Grégory Chaumet - Véronique Soulay


À la recherche de la ville médiévale dans la rue Saint-Antoine

Au cœur du Marais, dont elle constitue le principal axe est-ouest, la rue Saint-Antoine (IVe arr.) garde la trace des grandes étapes de la croissance urbaine du XIe au XVe siècle. En dépit des alignements et reconstructions d’immeubles qui se sont échelonnés du XVIe au XIXe siècle, la rue conserve de nombreux témoins de l’habitat ancien, qu’il faut surtout chercher dans les caves.

Auteur : Grégory Chaumet


La prestigieuse abbaye de Saint-Germain-des-Prés

De l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés il ne subsiste aujourd’hui dans le paysage parisien que sa superbe église, l’un des emblèmes de la rive gauche. C’est avec peine que l’on trouve alentour des traces des bâtiments conventuels, qui constituaient un ensemble du XIIIe siècle de premier plan figurant pour certains parmi les plus belles constructions gothiques. L’étude récente de deux caves médiévales (5 et 10 rue de l’Abbaye, VIe arr.) permet de renouveler nos connaissances sur l’histoire et l’architecture de l’abbaye.

Auteur : Grégory Chaumet - Violaine Bresson


Le cloître Sainte-Opportune vestige d'une petite communauté de chanoines

En plein cœur de Paris, à quelques pas du quartier des Halles (Ier arr.), métamorphosé à plusieurs repri­ses depuis le XIXe siècle, subsistent des vestiges médiévaux du «cloître Sainte-Opportune», l’expression désignant les quelques îlots occupés par les chanoines de l’église Sainte-Opportune, une collégiale fondée au XIe siècle pour accueillir les reliques de la sainte éponyme, une abbesse normande du VIIIe siècle dont le corps avait été transféré en Île-de-France au siècle suivant pour échapper aux raids des Vikings, avant de parvenir à Paris peu après l’an Mil.

Auteur : Grégory Chaumet


Les thermes de Cluny. Un imposant vestige de Lutèce au cœur du quartier latin

Au Moyen Âge, les thermes antiques de Cluny dominaient le paysage rural d’un faubourg de Paris. Ce quartier s’est progressivement réurbanisé : les vestiges gallo-romains ont été investis par des ordres ecclésiastiques, dont celui de Cluny, qui y ont établi leur demeure parisienne, puis l’ont divisée en parcelles d’habitation. Étroitement imbriqués, les deux édifices sont aujourd’hui le cœur d’un ensemble patrimonial et muséal remarquable de la capitale.

Auteur : Herveline Delhumeau


La rue Saint-Jacques de l'Antiquité au Moyen Âge

Auteur : Catherine Brut


Les caves de la rue Quincampoix, témoin d’un quartier du XIIIe siècle

Les immeubles du XVIIe siècle font tout le charme de la rue Quincampoix (IVe arr.), une voie mentionnée dès 1203, tracée sans doute à la fin du XIIe siècle entre les rues Saint-Denis et Saint-Martin, dont elle suit la direction nord-sud. Une analyse des caves, remaniées à l’époque classique, permet de découvrir des vestiges des premiers temps de l’urbanisation du quartier.

Auteur : Grégory Chaumet


Rue du Renard. Une maison patricienne du XIIIe siècle

À deux pas de la place de l’Hôtel-de-Ville, au 11 rue du Renard (IVe arr.), sur une portion de la voie épargnée par les alignements du XIXe siècle, une façade du XVIIe siècle, caractéristique avec ses pilastres à refends, dissimule les rares vestiges d’une maison du XIIIe siècle.

Auteur : Dany Sandron

 

La maison de Nicolas Flamel. La plus ancienne demeure conservée à Paris

Située à l’ouest du Marais, 51 rue de Montmorency, au cœur de l’ancienne seigneurie du prieuré de Saint-Martin-des-Champs, la maison de Nicolas Flamel, classée au titre des Monuments historiques en 1911, est reconnue pour être la plus ancienne maison de Paris.

Auteur : Catherine Brut - Valentine Weiss


Un témoignage de l'habitat de notables parisiens

Auteur : Valentine Weiss


Les sous-sols du Louvre et l'identification de la « chapelle basse »

Les sous-sols du Louvre ont fait récemment l’objet d’un programme de scanner 3D qui a permis une nouvelle approche de la topographie des premiers espaces bâtis sous Philippe Auguste, entre 1192 et 1204. Les descriptions anciennes s’en trouvent enfin éclairées et le Louvre originel restitué.

Auteur : Denis Hayot


L'hôtel de Clisson, demeure des grands seigneurs de Paris

Comprises aujourd’hui dans les bâtiments des Archives nationales, au 58 de la rue des Archives (IIIe arr.), et plus largement dans le secteur sauvegardé du Marais, les tourelles médiévales de l’ancien hôtel de Clisson marquent toujours le paysage urbain. Des caves spectaculaires en font un témoignage de premier plan des résidences de nobles qui se multiplièrent à Paris dans la seconde moitié du XIVe siècle.

Auteur : Violaine Bresson - Valentine Weiss


Une maison patricienne vers 1480

Aux 38-42 de la rue des Archives à Paris (IVe arr.), l’hôtel dit de Jacques-Cœur est l’un des rares témoignages d’habitat de la fin du XVe siècle encore en élévation dans le paysage parisien.

Auteur : Apolline Gauquelin


Aux confins du Quartier latin, le collège de Fortet

Auteur : Dany Sandron - Grégory Chaumet

Prix : 9,80 €

Disponible en librairie

Partager cette publication :

Écrire commentaire

Commentaires : 0